cocon!

 

 

 

 

Lieu nécessaire à la métamorphose : Cocon !, c’est l’abri d’une promesse, l’expérience du devenir autre, le lieu d’incubation de tous les possibles. Une célébration de la transformation et du lien. Les œuvres et la vie de Judith Scott, artiste d’art brut devenue célèbre, sont à l’origine de la réflexion autour de Cocon ! Au centre, la question de l’abandon et du rejet des minorités, des êtres « inappropriés » tels que l’était Judith Scott, trisomique, sourde et muette, longuement éloignée de sa soeur jumelle dès l’âge de sept ans. Cocon ! se présente comme un laboratoire de recherche sur ce que génère l’histoire de Judith Scott. Le projet s’inspire également d’auteurs comme David Abram, Anna Tsing et surtout Donna Haraway. Son ouvrage Staying with the trouble guide en effet dans une large mesure cette création collective. Certains de ses personnages métaphoriques viennent porter sur scène, à travers leurs « êtres », des concepts chers à la philosophe écoféministe. Abolissant toute primauté hiérarchique, Donna Haraway prône un univers de multiples règnes où nous avons à apprendre des animaux et autres êtres vivants. Nous sommes invités à naviguer (et à nous laisser déstabiliser) dans ce système ouvert où penseurs, artistes et figures en tous genres nous soumettent des modes de « vivre ensemble ». L’objectif ? Apprendre à « habiter le trouble » pour traduire la pensée par des actes, créer des liens et éviter de nous laisser tyranniser par la réalité ou plutôt une certaine réalité, qui nous place dans la tristesse et l’impuissance. Foisonnant et grouillant d’associations diverses mêlant profondeur, poésie, et humour, Cocon ! désire nous sortir de toute inertie ambiante.

 

 

CRÉATION - DIFFUSION

Rideau de Bruxelles, 05 au 18 octobre 2018 – Au Théâtre Marni
Théâtre de Liège, 23 au 27 octobre 2018

 

A venir

 

le lundi 30 mars 2020 à 20h au Théâtre de Liège dans le cadre de Corps de textes (en association avec l'Université de Liège - Faculté de Philosopie et Lettres et Département de Philosophie). La représentation sera suivie d'une rencontre avec Anna Tsing présente à l'occasion de la remise du titre de Docteure Honoris Causa de l'Université de Liège.

 

EQUIPE ARTISTIQUE

De, par et avec:  Eric Domeneghetty, Isabelle Dumont, Clément Papachristou, Guillaume Papachristou, Mieke Verdin (Jeu, Chant, Danse), Dominique Roodthooft (Mise en scène), Pierre Kissling (Composition musicale) ,Valérie Perin (Scénographie),  Joël Bosmans (Création lumière),  Raoul Lhermitte et Mathias Ruelle (Création multimédia), Rüdiger Flörke (Régie Plateau), Nicolas Stroïnovsky (Régie son),  Pauline Serneels (Stage Assistanat), Nina Juncker (Habilleuse), Anne-Sophie Vanhalle (Réalisation costumes) Jessica Borotto, Patrick Corillon, Vinciane Despret, Julien Pieron (Aide à la dramaturgie), Françoise Sougné (Administration)

 

PRODUCTION

le corridor

Rideau de Bruxelles
Théâtre de Liège

DC&J Création
Avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement fédéral de Belgique et Inver Tax Shelter.
Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles -  Service du théâtre - CAPT et de la Région wallonne, Aide à l’emploi.
Merci à l'Université de Liège, au Créahm, à l'association AARSEP, au Centre Sénac et au Théâtre La Cité à Marseille.

 

 

presse

(…) Présente avec ses comparses sur le plateau au centre duquel s’amassent tissus et pelotes, la metteuse en scène raconte ce parcours, chargeant d’émotion le début du spectacle. À peine a-t-on craint la submersion que Cocon bifurque, entraînant le public dans une digression réfléchie, de la vie des champignons aux travaux de la philosophe et biologiste Donna Haraway, en passant par le langage créateur selon David Abram ou la figure à la fois protectrice et prédatrice de Méduse - entre autres.
Si les références abondent, elles ne sont jamais ici brandies comme un outil de connivence excluant ceux à qui elles échapperaient, mais comme les ingrédients d’une pensée en construction : le «lien bricolé», généreux et joyeux, dont Dominique Roodthooft tisse ses propositions. (…)

*** Marie Baudet, La Libre Belgique, le 8 octobre 2018.

 

(…) « Cocon » dévide sa bobine en partant de l’histoire de Judith Scott, trisomique, sourde et muette. A 7 ans, elle fut séparée de sa soeur jumelle et placée en institutions psychiatriques jusqu’à ce que sa soeur l’en sorte, 35 années plus tard. Alors, Judith se déploie en figure de l’art brut, en embobinant des objets dans des fils de laine et formant ainsi des sortes de cocons multicolores. A partir de là, « Cocon » tire le fil du « pas comme nous », de l’inapproprié et tisse tout un maillage entre des penseuses et des peuseurs hétéroclites. La danse, la musique, la chanson donnent de la chair aux mots et nous font toucher ce donc, habituellement, on cherche à s’éloigner. Ces autres « pas comme nous » sont-ils vraiment dans un autre monde ? est-il trop difficile de les comprendre, de se comprendre ? On sent que « Cocon » est une création collective qui nous entraîne, d’une main chaude et amicale, vers des ouvertures, des liens et vers une certaine confiance. Si « Cocon » est un peu déroutant, il est gonflé de joie, de plaisir, de réflexion et on en ressort à la fois touché, ragaillardi et approfondi. Admiratif, aussi, du travail au cordeau d’une équipe remarquable.

**** Cécile Berthaud, l’Echo, 16 octobre 2018.

 

(…) Les références scientifiques ou littéraires sont nombreuses mais sans jamais peser ni poser ; elles titillent notre curiosité et incitent à la réflexion en mode gai savoir. Tout l’art de Dominique Roodthooft est de les traduire en images et en jeu scénique décalés. Le résultat est un objet hybride, entre théâtre et conférence, porté par des comédiens complices qu’on devine fortement impliqués dans une écriture collective de plateau. Une invitation généreuse et stimulante à franchir tous les murs…

*** Dominique Mussche, RTBF, 12 octobre 2018.

 

 

La joyeuse métamorphose, Cécile Berthaud, L'ECHO, 16/10/2018

 

 

 

La Libre Belgique, Marie Baudet, le 8/10/2018

 

 

 

 Du côté de l'architecture de "Cocon", Judith Kazmierczak, Flux News n°77 (oct-nov-dec 2018)

 

 

 

Au nom du fil et des liens qui nous unissent, Catherine Makereel, Le Soir, mardi 9 octobre 2018

 

 

Cocon ! au Théâtre Marni : "Bougez-vous, bandes de larves, sortez de votre cocon !", Dominique Mussche, RTBF, 12/10/2018

Célébration de la transformation, Didier Béclard, Demandez le programme, 10/10/2018

"Cocon", la joie généreuse du lien bricolé, Marie Baudet , La Libre Belgique, 8/10/2018

 

 

 

 

haut de page